Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg

Ministère de la Famille, de l'Intégration et à la Grande Région

URL: http://www.mfi.public.lu/a_z/A/AnnEuropPauvrExcSoc/activites/INPRO-APPEX/index.html

Retour vers la page d'origine

Université du Luxembourg - «INPRO-APPEX - L’insertion professionnelle des jeunes et personnes âgées : Apprendre de l’expérience»

Projet retenu pour mise en œuvre de la priorité 2 du programme national du Grand-Duché de Luxembourg relatif à l’Année européenne 2010

Projet INPRO-APPEX

L'insertion professionnelle des jeunes et personnes âgées: Apprendre de l'expérience

Suite à la remontée de l'insécurité sociale et de la précarisation des conditions de vie et de travail en Europe à partir des années 1970, le champ de l'insertion professionnelle s'est développé de manière particulièrement rapide au cours des 10 à 15 dernières années au Luxembourg. Cette croissance s'est traduite par une multiplication quantitative, mais également une différenciation et une spécialisation progressives des mesures d’insertion mises en place, des structures créées et des services offerts, notamment suite au vote de la loi du 12 février 1999 concernant la mise en œuvre du plan d'action national en faveur de l'emploi. Ainsi, la démarche d’un projet d’insertion sociale et professionnelle dans le cadre de l’aide sociale, introduite déjà par la loi du 26 juillet 1986 portant création d’un revenu minimum garanti, a été reprise dans le contexte d’une politique active de l’emploi. Ces projets d’insertion peuvent êtres des bilans de compétences, stages, formations continues ou de réorientation professionnelle, des contrats spécifiques ou projets de création d’activité et/ou d’entreprise.

Face à la dynamique de transformation d'un secteur relativement jeune, l’objectif principal du projet est de rendre visible, tant à un niveau national que régional et local, les activités d'insertion menées sur le terrain. De manière plus spécifique, le projet vise à mutualiser l'expertise institutionnelle existant en matière d’insertion professionnelle des publics précaires, en particulier des jeunes et des personnes âgées. A moyen terme, la création d’un réseau permanent d'information, de communication et d'échange sur les bonnes pratiques avec la participation de l'Université du Luxembourg est envisageable.

En s’inscrivant dans une logique de recherche, le projet comporte 4 phases majeures :

  1. répertoriage des acteurs de terrain et caractérisation de leurs activités d’insertion (typologie) ;
  2. revue de la littérature et analyse des conceptions et critères de définition de la notion de bonne pratique des cadres dirigeants, professionnels de terrain et usagers ;
  3. recueil de bonnes pratiques d’insertion professionnelle auprès des acteurs de terrain selon les critères arrêtées ;
  4. diffusion des bonnes pratiques via l’organisation d’un séminaire national en automne 2010 et la publication d’un document de synthèse.

En vue de la réalisation des objectifs et des activités énoncés ci-avant, une implication directe des acteurs de terrain est prévue sur la durée entière du projet par le biais de :

Le projet attribue également une grande importance à la perspective et au regard que usagers de services portent sur les pratiques d’insertion en les impliquant en particulier dans les phases 2 et 4 du projet.

Financement

Budget total prévu: 42720 EUR

Taux de cofinancement communautaire : 50%

Taux de cofinancement national : 50%

Contact :

Université du Luxembourg - UR INSIDE
Claude Haas et Charel Schmit, enseignants-chercheurs
route de Diekirch, L-7220 Walferdange

Dernière mise à jour de cette page le 10-03-2014.
Copyright Ministère de la Famille, de l'Intégration et à la Grande Région

Retour vers la page d'origine